4 Questions à Dominique Mignon, Présidente d’Eco-mobilier

Quelle quantité de meubles, matelas, couettes et oreillers avez-vous recyclée en 2019 ? 1
Nous avons collecté près de 900 000 tonnes de meubles, soit une augmentation de + 27 % par rapport à 2018. Ces tonnes ont été collectées à 81 % par les collectivités, 13 % par l’économie sociale et solidaire et 6 % par les professionnels. Elles ont été valorisées à près de 95 % (dont 57 % de réutilisation et recyclage).

En cette période de post-confinement, pensez-vous que votre activité augmente ? (Si les Français souhaitent se débarrasser de meubles).
Nous avons des retours très positifs sur l’activité dans les magasins et sur le web. Il semble donc que la reprise soit plutôt encourageante, côté mise en marché. Du point de vue de la collecte, les français, qui, d’une certaine manière, ont eu le temps de faire du tri et du rangement chez eux, ont également retrouvé le chemin de la déchèterie, avec des niveaux de collecte très élevés. Nous surveillons ces indicateurs de très près.

Quelles sont vos perspectives pour l’avenir en termes de projet ?
Dans le cadre de notre programme d’open-innovation (Re)Set furniture by Eco-mobilier, un appel à projets a été lancé en janvier 2020 pour permettre aux entreprises signataires du Contrat de services d’Eco-mobilier de mettre en place des partenariats avec des sociétés innovantes, pour imaginer et développer ensemble de nouveaux projets. L’échéance pour déposer les dossiers est fixée au 13 septembre.

Avez-vous un message particulier à faire passer à la filière Meuble/Literie ?
Oui, nous voudrions leur dire que nous sommes à leur côté dans cette phase de redémarrage pour faciliter leurs démarches, aussi bien en amont pour faciliter leurs réflexions autour de l’éco-conception, que sur le terrain pour expliquer au grand public les objectifs de l’éco-participation, le tri du mobilier usagé et ses enjeux. Que les fabricants et distributeurs n’hésitent pas à nous contacter s’ils ont des demandes : nous souhaitons être à l’écoute de leurs besoins.