Conférence ReSPACE : Quel avenir pour le télétravail ?

Au niveau professionnel, le confinement a marqué le début du développement du télétravail en France. Le pays avait déjà été contraint de se familiariser avec ce mode de travail, durant les grèves de décembre 2019, la Covid-19 n’a fait qu’accélérer le processus.

 https://respace.fr/

Dans le cadre d’une conférence ReSPACE, 4 experts se sont retrouvés autour d’une table pour faire un point sur le télétravail. Parmi eux, Anne du Manoir (DRH de BNP Paribas Real Estate), Isabelle de Ponfilly (Managing director de Vitra), Emmanuelle Leon (Directrice scientifique de la chaire Reinventing Work de l’ESCP) et Jean-Claude Bassien (Directeur général délégué de Nexity).
Travailler de chez soi n’a pas été une source de bonheur pour tout le monde. La France est le pire pays en matière de télétravail, juste derrière l’Italie. Souvent, cette façon d’exercer rime avec la peur d’être coupé du monde extérieur, en restant seul à la maison. Pour les Français, le bureau représente le lieu professionnel et la maison un endroit de détente. Lorsque les entreprises ont annoncé, le 17 mars 2020, un télétravail obligatoire durant le confinement, des questions comme « Comment vais-je m’organiser pour tout faire à temps ? », ont commencé à se poser. D’après les experts, présents lors de la réunion, la France a fait un bon de 10 ans en avant en ce qui concerne ce mode de travail. Il faut préciser que seulement 3,6 % de la population étaient régulièrement en télétravail et 12 millions de personnes n’ont pas eu cette occasion ou étaient en chômage partiel.

Anne du Manoir, DRH de BNP Paribas Real Estate.

2 types de managers
Si le télétravail était une source de stress pour certains salariés, il l’était également pour 60 % des cadres, qui estimaient la situation ingérable. De plus, pour 95 % des entreprises ce mode de fonctionnement n’était pas adapté. Cette situation a dévoilé 2 catégories de managers : ceux qui ont gardé le même rythme de réunions et ceux qui avaient un besoin constant de garder le contrôle sur leurs équipes. Mais, ce qui est important dans le télétravail, c’est d’avoir confiance et de garder un lien avec les salariés. Si cette pratique persiste, les cadres auront à gérer des équipes en présentiel mais aussi en distanciel. La crise sanitaire que nous venons de traverser a bouleversé le monde professionnel.

Isabelle de Ponfilly, Managing director de Vitra.

Une source de bien-être ?
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, travailler à la maison n’est pas toujours plus confortable qu’être au bureau. En effet, 30 % des salariés concernés ont déclaré souffrir physiquement mais aussi psychologiquement de leur situation professionnelle. Majoritairement, les foyers ne sont pas équipés pour travailler au quotidien (pas de bureau, mauvaise assise, etc.). En plus de cela, durant le confinement, ils étaient 54 % à télétravailler à plusieurs, au sein de la même maison. Les conditions de travail ne sont donc pas égalitaires. Actuellement, 75 % des salariés en télétravail souhaitent avoir un équilibre entre la maison et l’entreprise. Comme solutions, des projets d’espaces de coworking et des offres de leasing pour les équipements sont en train de se développer. Dans certains secteurs d’activité, travailler à domicile est perçu comme un frein à la créativité collective.

Emmanuelle Léon, Directrice scientifique de la chaire Reinventing Work de l’ESCP.

Quel avenir pour le bureau ?
Après cet épisode de télétravail forcé, il est plus que jamais indispensable pour les salariés de pouvoir choisir où ils souhaitent travailler. Le bureau doit être considéré comme un endroit de projet et de création collective mais aussi comme un lieu désirable et où l’on se sent bien. Certains espaces de collaborations d’entreprises n’y sont pas forcément adaptés.
Cependant, il faut rester vigilant sur la distance entre le domicile et le lieu de travail et ne pas aller trop vite dans cette démarche. Il est, en effet, important de segmenter les 2 espaces que sont la maison et l’entreprise.

Jean-Claude Bassien, Directeur général délégué de Nexity.

Suite à la pandémie du Covid-19, de nombreuses formations à distance ont été mises en place pour de nouveaux collaborateurs.

 https://respace.fr/