Convention But Digitale 2020 : But accélère son développement

Pour la première fois, la convention annuelle But s’est déroulée de manière digitale. Si cette évolution est contrainte par le contexte sanitaire, elle ne freine pas les ambitions de la, désormais, seconde enseigne de meuble en France. Si le programme a dû être adapté au format, l’arrivée des marques exclusives, l’investissement des intervenants et le nombre de participants ont garanti la réussite de l’évènement.

D’abord prévue au mois de mars, la convention annuelle de But s’est déroulée du 1er au 7 juillet dernier, pour la première fois, de manière digitale. La crise sanitaire pousse tous les acteurs de l’économie à innover et l’entreprise devait impérativement trouver une solution pour organiser cet évènement pour entretenir ses liens avec toutes ses équipes, des vendeurs en magasin aux directeurs. Pour celle qui est désormais la deuxième enseigne de meuble du pays, le thème cette année était celui de l’accélération. But est en forme et surfe sur une vague concurrentielle favorable à la sortie du confinement. Ses dirigeants ont travaillé pour cela et ne cachent pas leur joie. Ici, les obstacles se transforment en opportunités, si les conventions physiques rassemblent habituellement 1 000 participants, celle-ci en a attiré près de 4 000.

Une convention digitale
En se connectant à la plateforme, les participants ont eu accès à 3 modules. Ils pouvaient se diriger vers la visite des stands, le cœur traditionnel de l’évènement. Pour s’adapter au format, les fournisseurs ont produit des vidéos de présentation de leurs produits et de leur entreprise et, pour garantir les échanges avec les exposants, un chat en live était à la disposition des visiteurs. De plus, tout au long de la convention, un cycle de conférences thématiques, animé par Stéphane Thébeau, présentateur de La Maison France 5, était proposé aux vendeurs. Les participants avaient la possibilité de se former sur les thèmes du Made in France ou de l’Éco-conception. Enfin, une plénière dédiée à la direction et aux directeurs de magasin portait sur la stratégie d’achat ainsi que sur les marques exclusives.

Des marques exclusives
L’évènement attendu de cette convention 2020 fut le lancement des cinq marques exclusives But, affirmant l’image multi style de l’enseigne. Chacune des marques dispose d’une identité forte, transversale au meuble et à la décoration, permettant aux clients d’aménager leur intérieur avec style. Linea Natura amène une touche naturelle et scandinave dans la maison, Modern Living propose un intérieur moderne et contemporain, Time incarne un esprit plus industriel, Zandiara offre l’ambiance chaleureuse d’une maison de campagne et enfin BX Gaming imagine des bureaux et fauteuils pour des gamers. Grâce à ces nouvelles marques, l’enseigne souhaite accroître sa notoriété, se démarquer sur le marché et ainsi fidéliser ses clients.

Stratégie But
Ce rendez-vous annuel est aussi l’occasion de prendre du recul sur le marché et débattre autour des grands axes stratégiques de l’entreprise. Les grandes enseignes du meuble doivent, aujourd’hui, faire face à de nouveaux concurrents, les pure players, mais aussi le marché de la seconde main. Pour se donner les moyens de ses ambitions, But a engagé une montée en gamme de son offre, propose une personnalisation de certains produits et offre des conseils de qualité à ses clients. L’enseigne tente aussi de se montrer à la hauteur des enjeux environnementaux. Désormais, elle propose des produits conçus à partir de déchets plastiques récupérés dans les océans.