Esprit Meuble : Le salon en fête

Du 5 au 8 décembre prochain, Esprit Meuble viendra conclure une année pleine d’épreuves pour les professionnels du meuble. Les organisateurs tenteront redonner de la joie aux visiteurs autour d’un thème : “Paris est une fête”. La neuvième édition du salon, particulièrement riche en évènements, sera imprégnée d’une atmosphère festive, mais gardera son objectif initial. En rassemblant les industriels et les distributeurs, le salon favorise les échanges et dynamise la filière. Féérie de Noël oblige, la cuisine sera au centre de l’évènement grâce à son rôle de locomotive du marché, mais aussi à son statut de dernier né de la famille Esprit Meuble.

Pour Esprit Meuble 2020, “Paris est une fête”, afin d’éviter que sonne le glas. Le thème choisi pour la neuvième édition du salon résonne comme un espoir pour une profession considérablement affaiblie par le confinement. Après plus de sept mois d’interruption, les salons reprennent leurs droits, une occasion pour les industriels comme pour les distributeurs de redynamiser la filière. Le rendez-vous incontournable des professionnels du meuble, de la literie, de la décoration et, pour la deuxième année, de la cuisine reprendra donc ses quartiers du 5 au 8 décembre prochain, à la porte de versaillais. Pour son édition 2020, Esprit Meuble retrouvera le hall 1, cher à la profession.

Après deux éditions en 2018 et 2019 perturbés par des mobilisations sociales, les organisateurs espèrent faire d’Esprit Meuble 2020 un véritable évènement, et même une fête. Les professionnels seront accueillis en invité. Entrée gratuite, vestiaires et restauration tout au long de la journée, à Esprit Meuble les invités sont particulièrement choyés. Car l’objectif numéro un reste le même : attirer des visiteurs et faire de business. “Esprit Meuble est le salon des industriels au service de l’industrie du meuble”, aime rappeler Gaëtan Ménard, Président d’Esprit Meuble. Une attention particulière est apportée au dernier né, Esprit Cuisine, qui est à la fois un secteur en développement sur le salon et un marché en pleine croissance.

“Paris est une fête”

 “Paris est une fête”, le thème de cette édition résonne comme un slogan, puisqu’après une année très difficile, la filière doit faire repartir les affaires. Les organisateurs parient donc sur un salon à l’ambiance féérique pour garantir une énergie positive dans ses allées. Pour assurer cette atmosphère, le salon disposera de son sapin, de ses guirlandes lumineuses, de son mini marché de Noël et les pulls de Noël seront ses uniformes officiels. L’organisation du salon au cœur de la ville, l’esprit de famille des participants ainsi que la diversité leurs métiers achèveront de réunir les ingrédients pour garantir la réussite de la fête.

Puisque l’évènement sera une fête, plusieurs animations ponctueront ces quatre jours. Les participants seront accueillis le matin en musique, auront accès à diverses activités liées à l’environnement festif, comme un photocall, et les espaces de restauration (bar à vitamine ou à douceur) seront accessibles toute la journée. De multiples animations culinaire et gastronomique seront organisées avec des invités de marque, comme Norbert Tarayre qui animera l’espace central le midi. Sans oublier les conférences et les débats qui rythmeront les quatre jours. Enfin, le Grand apéro sera, comme à son habitude, le rassemblement du salon.

Champs-Élysées et place du village

Du côté de la scénographie, le hall unique de 40 000 m2, sans blocs ni frontières entre les parties, permettra aux organisateurs de repousser les limites de leur imagination. Les petits plats seront mis dans les grands, puisqu’une avenue des Champs-Élysées sera recréée au centre de l’espace. Débutant à l’entrée elle conduira les visiteurs vers la “place centrale du village”. Celle-ci sera le cœur du salon, puisqu’elle servira de lieu de rencontre, de restauration, mais aussi de débat et de conférences. De plus, des podiums seront installés tout au long de l’avenue de manière à mettre en avant les produits et les innovations des industriels. Enfin, les quatre secteurs du salon seront répartis dans l’espace comme dans une maison. La cuisine étant devenue l’espace central occupera le centre du hall, à proximité des espaces de restauration et sera encadrée par les espaces meuble et literie. Quant à la décoration, elle irriguera le salon grâce à six pôles disséminés dans l’espace.

Priorité pour Esprit Cuisine

Esprit Cuisine vivra en 2020 sa deuxième édition. Ce secteur étant, avec la literie, la locomotive du marché du meuble, son organisation nécessite une attention particulière. En s’appuyant sur plusieurs constats, les organisateurs tenteront de tirer, davantage, le marché vers le haut, grâce au salon. Les plus grandes marques sont attendues dans l’électroménager les accessoires ou la distribution.

Aujourd’hui, de nombreux consommateurs organisent leur logement autour de la cuisine. Étant de plus en plus intégrée à une pièce à vivre, elle est au centre de leurs attentions. La convivialité y est recherchée donc les investissements sont au rendez-vous. 

De plus, la progression de produits sur mesure est un véritable outil pour la création de valeurs. Les distributeurs en cuisine sont toujours à la recherche de produits additionnels, comme la décoration, les tables ou les chaises. La dimension multisectorielle d’Esprit Meuble constitue donc une réelle plus-value. 

Enfin, la concurrence entre les spécialistes cuisine et les grandes enseignes d’ameublement, de plus en plus nombreuses à investir le champ de la cuisine, créent aussi de la valeur. De nombreuses enseignes de milieu de gamme tentent de pénétrer de secteurs. En devenant multispécialistes, elles se donnent les moyens de résister à la concurrence du prémium, mais aussi du e-commerce. Esprit Cuisine pourrait donc s’imposer comme un acteur indispensable au service des distributeurs.

Esprit Meuble en chiffres : 

143 marques françaises
157 marques européennes
10 000 visiteurs
Dont 70 % de décisionnaires
et 80 % de Français