Olivier Vanhaecke, Directeur Akante : « Cette crise nous a beaucoup appris »

Lors de la crise sanitaire, nous avons eu recours au chômage partiel car nous faisions face à la fermeture de tous nos clients revendeurs. Néanmoins, nous avons gardé une permanence commerciale pour nos clients allemands et néerlandais qui étaient restés ouverts.

Chaque jour, nous avons expédié des commandes pour les magasins qui pouvaient réceptionner les colis. Pendant cette période, nous avons eu l’opportunité de développer le marché du meuble aux Pays-Bas et en avons profité pour mieux connaître nos clients et assurer de nouvelles livraisons. Nous n’avons pas vraiment développé le volet digital puisque nous ne disposons pas d’un site e-commerce et que nos salariés étaient en chômage partiel. Néanmoins, nous avons mis en place le télétravail pour nos collaborateurs. Tous les salariés de l’entreprise sont revenus le 11 mai afin que l’activité reprenne rapidement. Nous avions recruté deux personnes en plus dans les effectifs avant le confinement pour le développement de l’activité et nous sommes heureux d’avoir pu les garder malgré cette crise. Même si cette période a été compliquée pour nous, elle nous a aussi beaucoup appris. Nous sommes aujourd’hui ravis que nos clients puissent relancer leur activité et que nous participions ensemble à l’habillement de chaque intérieur.

<<<< RETOUR À LA RÉTROSPECTIVE