Philippe Karmann, Dirigeant EK France : « Un début de déconfinement positif »

La réouverture des magasins s’est opérée très positivement, avec pour les 3 premières semaines des croissances supérieures à 30 % pour les réseaux Ambiance & Styles et Culinarion.

Pour ce qui est de l’organisation, côté adhérents/magasins, tous ont mis en place dès le 16 mars le chômage partiel pour leurs équipes. Ils ont ensuite, avec notre aide et celle de leurs conseils en local, profité de toutes les aides, reports de charges et souscription de PGE, qui leur étaient ouverts, afin de préserver au maximum leur trésorerie, déjà affectée par 2 fins d’années compliquées, avec les gilets jaunes fin 2018 et les grèves fin 2019. Le click&collect a été relancé, pour ceux qui le souhaitaient, le 17 avril, en version drive et/ou en livraison directe, par les adhérents eux-mêmes, sur leur zone de chalandise.
En vue de la réouverture nous avons, avec la direction de la coopérative en Allemagne, organisé la fourniture de masques, visières, vitrines plexi, affichage magasin, guide de réouverture, notice type de sécurité pour les équipes en magasin, modèle de mise à jour Covid-19 du Document Unique d’Evaluation des Risques (DUER), pour que tous soient prêts à rouvrir dans les meilleures conditions de sécurité. Côté centrale, le télétravail des équipes a été mis en place dès le 16 mars et l’activité partielle de 80 % des collaborateurs décidée le 18 mars. Les dossiers pour la période juin à décembre ont continué à être traités et une cellule de veille sur les différents dispositifs d’aide et reports créée, avec une communication très régulière aux magasins.
Afin de préserver la trésorerie des magasins, un décalage supplémentaire d’un mois de leurs factures à régler a été mis en place, avec le soutien actif des fournisseurs, dans le cadre de la centralisation des paiements que propose la centrale à ses adhérents.
L’omnicanalité est au cœur de notre stratégie : nous avons, au niveau des enseignes, des sites inspirationnels, avec des assortiments communs, qui permettent déjà, comme évoqué, le click&collect (réactivé dès le 17 avril) et dont les résultats sont très positifs, avec des chiffres d’affaires multipliés par 4 sur cette activité par rapport à l’année dernière, mais avec un poids dans le CA global qui reste encore trop peu important. Nous avons surtout, lors de notre convention d’octobre dernier, entériné le développement d’une activité de Ship From Store, qui vise à unifier le stock des magasins et permettre la livraison de produits directement au consommateur, s’il le souhaite. Les premiers tests seront faits dès la fin du premier semestre, avec une vingtaine de magasins pilotes. Nous avons, pendant tout le confinement, gardé le lien avec nos communautés, sur Facebook et Instagram.
Nous avions démarré une opération de reprise de vaisselle et d’ustensiles de cuisine, en partenariat avec près de soixante fournisseurs, juste avant le confinement (5 € en bon d’achat par kilo rapporté en magasin). A la demande de nos consommateurs, nous avons décidé pour la réouverture de prolonger cette opération, mais sans l’aspect récupération de produits, pour d’évidentes raisons sanitaires. Le succès a été réel et nous sommes ravis d’avoir pu contribuer à rééquiper nos consommateurs, après 2 mois de repas à préparer et prendre chez soi, confinés. Pour l’été, nos adhérents avaient prévu de communiquer largement au niveau local, par distribution de dépliants sur leur zone de chalandise, et au national sur nos sites internet et sur les réseaux sociaux. Au vu des circonstances, nous avons décidé de concentrer les budgets sur le seul support digital.

<<<< RETOUR À LA RÉTROSPECTIVE