Pré salon IMM 2021 : Indispensable et crucial

Alors qu’à l’heure où nous écrivons ces lignes, le coronavirus continue de se répandre sur la planète sans montrer de vrais signes de faiblesse, il n’est pas incongru de s’interroger sur l’avenir des salons pour l’année prochaine laquelle se rapproche à grands pas. Ainsi un événement de très grande envergure va se tenir dès janvier. C’est loin et proche à la fois. Pourtant chez Koelnmesse, on s’y prépare très activement en fonction de paramètres nouveaux auxquels le grand organisateur rhénan est déjà préparé depuis longtemps.

Ainsi donc, et à moins d’une catastrophe absolue, le grand rendez-vous international du meuble et de la cuisine, puisque cette année s’adjoindra la version biennale de Living Kitchen, se tiendra du 18 au 24 janvier. Si aujourd’hui il ne se passe plus rien depuis septembre à Cologne, on s’active intensément en coulisse en vue d’un retour où aucun détail ne sera négligé. « IMM aura donc bien lieu », comme le déclare tout net Mathias Pollman, Vice President Trade Fair Management Koelnmesse « Avec ce rendez-vous, nous allons emprunter le chemin du retour à la normalité ». Il y a en effet urgence, pour un secteur du meuble, de la décoration et de l’aménagement de la maison qui paradoxalement n’a jamais autant connu un tel engouement, grâce ou à cause de la crise de la Covid où la majorité de la population de la planète s’est brutalement retrouvée confinée d’une façon plus ou moins stricte. Toujours est-il qu’à quelque chose malheur est bon puisque cette période a permis à tout un chacun de réaliser que le domicile restait la protection la plus efficace contre le nouvel ennemi planétaire. Pourtant, un des paradoxes de ce phénomène, c’est qu’il ne profite pas vraiment à la distribution spécialisée et aux détaillants dont la quasi-totalité des magasins sont restés fermés en Europe pendant la période la plus active du virus. Ce fut évidemment le cas en France, ce qui n’a pas arrangé les affaires d’un secteur qui était pourtant sur la voie de jours meilleurs grâce à un pouvoir d’achat un peu revigoré par les mesures prises par le gouvernement pendant la crise des gilets jaunes. Seulement ces deux mois terribles n’ont pas arrangé les affaires des réseaux puisque Conforama se débat dans une lutte terrible pour sa survie et qu’Alinéa repart péniblement après avoir déposé le bilan et été racheté par son ex-propriétaire, puisqu’il n’y avait aucune autre offre sérieuse de reprise. Seulement la casse sociale est considérable puisqu’un nombre conséquent de magasins va fermer avec un plan social douloureux. Mais dans ce décor assez sombre, les enseignes de bricolage dont le succès ne se dément pas s’intéressent à ce secteur. Elles ont commencé par la petite décoration, les accessoires, les produits Do It Yourself. Tout laisse désormais à penser qu’elles vont intensifier leurs efforts dans le domaine du mobilier. Nous en voulons pour preuve, l’accord signé entre les principaux fabricants nationaux et deux grands noms du bricolage, en l’occurrence Leroy Merlin et Mr Bricolage et des fabricants « made in France, via un logo estampillé « Meublez-vous Français ». Même si cet engagement ne concerne pas directement IMM, il démontre que le secteur du meuble est peut-être en train de faire sa révolution, via la montée en puissance d’enseignes de bricolage dont on peut dire qu’elles ont le vent en poupe. La situation a été encore plus marquée en Allemagne, puisqu’aucun des magasins de ce type n’a été fermé ce qui a permis d’enregistrer des résultats record. Bref le monde de l’ameublement est amené à s’ouvrir à d’autres canaux de distribution. Sans oublier Internet qui est en train de révolutionner le commerce comme le démontre son inexorable montée en puissance.

Un besoin essentiel

Il va donc sans dire que tout ce petit monde qui va des acheteurs des réseaux spécialisés jusqu’aux enseignes et qui souhaitent se développer avec une offre plus conséquente ou mieux adaptée à leurs besoins, désirent ardemment une plateforme physique de qualité, sachant que tous ces braves gens en sont totalement sevrés, puisque tous les salons dédiés à l’aménagement de la maison ont tous été annulés que ce soit en Europe ou en Chine puisqu’il est quasi impossible de se rendre dans l’empire du Milieu. Seule reste la plateforme de Cologne. C’est donc pour cela que malgré les incertitudes liées à la pandémie, les réservations sont plus que bien orientées puisque pas moins de 70 % de l’espace sont d’ores et déjà réservés. Ces chiffres illustrent parfaitement l’importance que va revêtir IMM. Certes il sera moins international, en raison non pas d’une désaffection, mais à cause des difficultés du transport aérien lequel souffre mille morts, et dont on sait aujourd’hui qu’il faudra des mois pour rétablir toutes les lignes des longs courriers. Cette édition prendra donc des couleurs très européennes, ce qui ne va cependant guère changer le paysage, en raison d’une forte présence allemande en termes de visitorat. Ce qui ne changera pas non plus, c’est la présence de nombreux exposants outre-Rhénans, comme nous en avons l’habitude depuis plusieurs années. Toutefois les non-européens ne seront pas oubliés via la mise en place d’un format hybride, comme nous l’ont confirmé Mathias Pollmann et Claire Steinbruck, Directrice du salon international de l’ameublement et de la décoration IMM : « Nous miserons sur l’extension de la portée du salon grâce aux ressources du numérique. Ainsi forts de notre expérience via un format de ce type avec Gamescom, nous mettrons en place un système qui permettra de diffuser en continu quelques-uns de nos événements, ainsi que des congrès. Par ailleurs, les exposants auront la possibilité de montrer leurs produits sous forme digitale. Nous proposerons également des possibilités de Matchmaking On line. Cependant, il faut bien savoir que tous ces éléments constitueront une force d’appoint, et très certainement un rendez-vous avec le futur. Il n’en reste pas moins vrai que l’expérience du réel et du contact physique est essentiel, ne serait-ce que par la mise en scène visuelle des produits ».

Sur le plan de l’offre nous savons d’ores et déjà que celle-ci va balayer large, puisqu’elle ne se cantonnera pas uniquement au simple ameublement, suivant un concept plus étendu d’aménagement de la maison. Certes celui-ci sera de la fête, mais la décoration multi sectorielle accentuera sa présence.

Voilà donc le programme alléchant que nous propose Koelnmesse avec cette édition 2021 d’IMM qui se tiendra du 18 au 24 janvier 2021. Il nous tarde de retrouver ces salons qui provoquent, par leur absence, un tel vide dans les relations entre les humains. Cette crise, lorsqu’elle sera vaincue, aura démontré au moins que la rencontre physique est irremplaçable.

Imm Cologne 18/24 janvier 2021
Parc des expositions Cologne.